5 Fév, 2010

Posted par dans Les pierres fines | 2 commentaires

Le Péridot

Le Péridot

La mode peut mettre en valeur des gemmes inconnues. C’est comme cela que le péridot est devenu le péché mignon des grands designers de la haute couture, qui ont voulu allier le vert féérique de cette pierre fine à leurs créations estivales. Le vert de péridot nous entraine dans un monde rafraichissant et on a du mal à croire qu’il provient des éruptions volcaniques.

Péridot

Étymologie

Le péridot est la variété gemme de l’olivine ; c’est-à-dire que l’olivine prend l’appellation de péridot lorsqu’elle est utilisée en joaillerie. Le péridot est dérivé du grec « peridona », qui veut dire « très généreux ». Cette pierre fine est également connue comme chrysolite dans l’univers des gemmes.

Symbolisme

Symbolisant le bonheur extrême, le péridot est aussi l’attribut de la force, de la croissance et de la santé. Il représente la paix et l’équilibre.

Formation de l’olivine

La plupart des gemmes proviennent de la cristallisation fractionnée ; c’est-à-dire qu’elles sont formées suite à une baisse de la pression et de la température du magma. Ce phénomène est occasionné par la montée du magma à la surface de la Terre ; ou à une augmentation de la pression causée par la collision des plaques tectoniques.  L’olivine est formée par un procédé différent : le même que le diamant.

Dans les profondeurs de la Terre, les minéraux cohabitent à différentes températures. Quand la température du magma est élevée, certains des minéraux s’y trouvant sont à l’état solide, d’autres, se situant plus proche du noyau terrestre, sont dans la phase liquide. Certains minéraux sont dans la phase transitoire entre l’état solide et liquide. On appelle cette phase semi-liquide et solide, la fusion partielle. Cette étape est ainsi nommée, car les minéraux n’ont pas encore complètement fondu. Les olivines, comme elles sont très proches du noyau terrestre, soit à 300km dans le sol, sont en fusion partielle. Quand le magma refroidit, vers 1000 °C, l’olivine est la première à se cristalliser, dans la croute basaltique. Une fois extraite, on déterminera si elle peut être utilisée en joaillerie ; elle sera alors connue comme péridot.

L’olivine

L’olivine est présente dans la croute basaltique.

La couleur de l’olivine est due à la présence de fer qui est emprisonné dans le minéral durant sa formation. Le péridot a la même composition que l’olivine ; ainsi la même structure moléculaire que celle-ci. Les deux minéraux sont constitués de magnésium, de fer, de silicium et d’oxygène ; le tout donnant la formule brute : (Mg, Fe)2[SiO4].

Gisements

Le plus gros producteur de péridots est les États-Unis. Il y a également d’autres gisements en Afrique du Sud, en Australie, en Birmanie, à La Réunion, au Brésil, en Norvège, au Zaïre, au Canada, en Chine, en Éthiopie, au Pakistan, en République Démocratique du Congo, en Tanzanie, en France et au Vietnam.

Inclusions

Les inclusions dans le péridot ne sont pas visibles à l’œil nu ; mais grâce à un appareil photo macro. Le péridot est alors « radiographié », pas par des rayons X ; mais par le système d’éclairage « Darkfield ». La lumière « Darkfield » utilise le contraste pour relever les inclusions dans la pierre fine. L’image montrera les inclusions « éclairées » ; alors que les parties ne contenant pas d’inclusion ne seront pas aperçues.

Les inclusions présentes dans le péridot sont de type « solide », « liquide », « clivage » et « coloration ».

  • L’inclusion de type « solide » est expliquée par la présence de corps étrangers dans le minéral.

old-Inclusion-«-solide-».jpg

Inclusion « solide » causée par la présence de chromite.

  • L’inclusion de type « liquide » est ainsi décrite, car les impuretés que contient la gemme ressemblent à de petites masses d’eau.

old-Inclusion-de-type-«-liquide-».jpg

Inclusion de type « liquide » dans le péridot.

  • La taille du péridot doit s’effectuer de façon à ce que le résultat final montre des facettes éclatantes. Pour ce faire, le lapidaire se charge de le tailler dans le sens de ses lamelles. Une inclusion de type « clivage » vient interférer cela ; car la taille ne peut plus être faite dans le sens des lamelles.

old-Inclusion-de-type-«-clivage-».jpg

Inclusion de type « clivage », expliquée par la présence de chromite.

  • Le péridot peut avoir différentes couleurs à chaque angle qu’il est observé, car il peut y avoir différentes concentrations de fer dans la pierre fine. Ce phénomène appelé pléochroïsme est une cause d’inclusion dans la gemme.

old-Inclusion-de-type-«-coloration-».jpg

Inclusion de type « coloration » dans le péridot.

Le péridot en joaillerie

Au Moyen Âge, le péridot est déjà serti dans les ornements des églises et des objets de culte. Aujourd’hui, il est beaucoup utilisé en joaillerie, car il est la qualité gemme de l’olivine. Le péridot s’allie à l’or, l’argent et d’autres métaux pour donner de beaux bijoux.

Picture1.2

Picture1.3

Picture1.4

Le péridot dans divers bijoux.

Tailles

Malgré une dureté moyenne (6,5  (6,5 à 7) sur l’échelle de Mohs, le péridot est très résistant, d’où son utilisation en joaillerie. La gemme est taillée en différentes formes.

Taille ovale

Taille ovale.

Taille coussin

Taille coussin.

Taille rectangulaireTaille rectangulaire.

Taille navette

Taille navette.

Taille cœur

Taille cœur.

Nous remercions le site http://www.frediani.fr pour les images de péridot de différentes taille, vous pouvez visitez le site Frediani qui est spécialisé dans la vente et l’achat de pierres précieuses et de pierres fines. Frediani est également spécialisé en gemmologie et dans l’importation.


Mythes et légendes

  • Au Moyen Age, en plus de protéger les amoureux contre le malheur dans leur couple, le péridot était censé créer des coups de foudre.
  • Dans le Christianisme, on l’associait au Saint-Esprit. Le péridot représentait le commencement et la fin des temps.
  • En Israël, le péridot symbolisait l’Esprit de Dieu et sa grandeur.
  • Au Maghreb, la gemme était donnée en offrande au Tout-Puissant ; le péridot était également synonyme de l’unité du peuple.
  • Les Égyptiens guérissaient les handicaps musculaires avec le péridot.
  • Dans les temps anciens, la pierre fine, alors appelée « gemme du soleil » était vénérée, car on croyait à son pouvoir d’annuler les mauvais sorts et d’éloigner les mauvais esprits. Pour avoir ces pouvoirs, le péridot devait être serti sur l’or.
  • Quand le péridot était percé et passé dans un poil d’âne ; puis porté au bras gauche, il faisait fi des mauvais esprits.
  • La poudre de péridot était aussi utilisée comme remède contre l’asthme.
  • En étant placée sous la langue, cette poudre diminuait la soif des fiévreux.

Le saviez-vous ?

  • Le trésor des Rois mages, que nous pouvons trouver dans la cathédrale de Cologne, est décoré de péridots.
  • La pierre fine a été découverte sur l’ile de Zabargad, située dans la mer Rouge, dans le 1er millénaire avant J.-C.
  • On dit que rêver qu’on trouve un péridot en bêchant dans son jardin est annonciateur d’une visite.
  • Le péridot, malgré son aspect tranquillisant, symbolise le lion dans la culture anglo-saxonne.

Le péridot est une pierre qui nous fait penser à l’évolution de la nature. La gemme, telle une pomme verte, n’attend plus qu’à être « cueillie » par l’homme, qui, le temps de la tailler en facettes, lui donnera toute sa saveur visuelle.

  1. pour détecter les défauts d’un diamant,on utilise un éclairage appelé DarkField illumination dont on dirige les faisceaux sur la pierre en face ou dans toutes les directions? merci de me répondre Dany Lucas

  2. ouattara alliagui says:

    le mot péridot designe un groupe de minéaux synomyme de olivine et enseigné comme tel dans les école. donc peridot n’est pas un minéral comme vous le dites

Votre avis nous intéresse !
Exprimez-vous librement.