19 Jan, 2010

Posted par dans Les pierres fines | 3 commentaires

L’Alexandrite

L’Alexandrite

Verte à la lumière du jour et de couleur rouge violacé sous la lumière artificielle, l’alexandrite est une pierre qui s’adapte à son environnement. Ses reflets chatoyants attirent et surprennent ; ils font la lumière sur les nombreux mystères de cette pierre fine.

L'Alexandrite

L'Alexandrite

Formation

Dans la croute terrestre, la lave en fusion est propulsée, sous l’action de très grandes pressions, dans les fissures déjà existantes.  Durant son parcours, la lave se mélange à d’autres minéraux, donnant naissance à des gemmes.

L’alexandrite a été formée, il y a des millions d’années, à environ 250 km sous Terre. Elle est présente dans le même sol que l’émeraude, c’est-à-dire, dans les pegmatites, les micaschistes et les gites alluvionnaires. L’alexandrite est du groupe des chrysobéryls. Elle contient du béryllium, de l’aluminium et de l’oxygène ; d’où sa formule Be(AlO2)2. Du chrome est également présent dans le sol et lorsqu’il est en contact avec le chrysobéryl, il remplace quelques atomes d’aluminium. Le chrysobéryl étant jaune d’origine devient de l’alexandrite qui, elle est bleu-verte. Dans une gemme d’alexandrite, les cristaux sont regroupés, expliquant pourquoi la structure de l’alexandrite est en relief. Les cristaux de chrysobéryl sont plats.

Le chrysobéryl (gauche), au contact avec du chrome (centre), devient de l’alexandrite (droite).

Le chrysobéryl (gauche), au contact avec du chrome (centre), devient de l’alexandrite (droite).

Historique

L’alexandrite a été découverte en Russie, au début des années 1830, plus précisément dans l’Oural ; mais malheureusement, ce gisement ne produit plus de ces gemmes. La pierre fine a été nommée ainsi, car elle a été découverte durant l’année de la majorité d’Alexandre II, empereur de Russie de 1855 à 1881. Les alexandrites extraites en Russie étaient de qualité impressionnante ;  leurs nuances allant du rouge au vert représentaient les couleurs de l’ancienne impériale russe. Pendant un certain nombre d’années, du à l’épuisement des alexandrites de la Russie, ces gemmes n’étaient pas présentes sur le marché. En 1987, des gisements d’alexandrites ont été découverts au Brésil. Maintenant, nous avons aussi des gites de cette pierre fine au Zimbabwe et au Sri Lanka.

Couleurs

C’est le chrome qui est responsable de la couleur changeante de l’alexandrite, qui contient 0,4 % de cette impureté. Exposée à la lumière du jour, la gemme est verte ; tandis qu’en étant éclairée à une lampe incandescente, elle passe du vert au rouge violacé. Ce changement de couleur chez la pierre fine est la principale caractéristique de la gemme. Il est expliqué par l’absorption de la lumière, et l’émission d’autres rayons lumineux qui sont alors visibles. L’alexandrite émet tantôt un mélange de bleu vert à la lumière du jour et tantôt, du rouge violacé en étant illuminée au moyen d’une lampe incandescente.

La couleur de l’alexandrite sous l’effet de trois différentes lumières : elle est bleue à la lumière du jour (à gauche), violette au soleil (centre) ; et rouge framboise à la lumière infrarouge (droite).

La couleur de l’alexandrite sous l’effet de trois différentes lumières : elle est bleue à la lumière du jour (à gauche), violette au soleil (centre) ; et rouge framboise à la lumière infrarouge (droite).

Inclusions

Durant la formation de la pierre fine, certaines inclusions peuvent s’immiscer dans l’alexandrite, lui donnant un aspect qui n’est pas toujours apprécié en joaillerie. Les inclusions existantes dans la gemme sont dues principalement à la présence de particules solides et/ou liquides ; ou encore, à cause de ses couleurs étant trop intenses sous un polariscope.
old-Picture416.jpg
old-Picture515.jpg

old-Picture614.jpg

old-Picture715.jpg

Picture815.jpg
Alexandrites synthétiques

L’alexandrite synthétique est également produite spécialement parce que la demande dépasse l’offre sur le marché. Cette gemme synthétique est produite par la dissolution anhydre.

  1. Les constituants de l’alexandrite : l’oxyde d’aluminium et le béryllium et du sel de chrome sont mis dans un récipient en platine contenant de l’eau
  2. Les constituants sont mélangés et ils fondent en étant chauffés à des températures dépassant 500 °C. Ils sont ensuite refroidis lentement ; au fur et à mesure, des cristaux d’alexandrite apparaissent. La taille de ces cristaux dépendra de la quantité de constituants utilisés au départ.

old-Picture915.jpg
L’alexandrite synthétique a les mêmes caractéristiques que l’alexandrite authentique. Son apparence peut être identique à celle des gisements russes ; ainsi, l’alexandrite synthétique et naturelle peut être différenciée à l’aide d’expériences avancées. La commercialisation de l’alexandrite synthétique date du début des années 1970. Les imitations de cette pierre fine  sont le verre, le doublet et le spinelle.

Le spinelle.

Le spinelle.

Utilisations

En industrie

L’alexandrite est utilisée dans les lasers pour enlever les poils, les tatouages et les veines trop visibles des pieds. Ces lasers sont également employés dans la gravure à l’eau-forte, dans le fraisage de métaux et dans les travaux autour de la céramique. Les alexandrites utilisées sont celles dont le changement de couleur est pâle ; et aussi celles qui contiennent une infime quantité de chrome.

Le laser alexandrite est utilisé pour enlever les veines voyantes des pieds.

Le laser alexandrite est utilisé pour enlever les veines voyantes des pieds.

Les alexandrites de synthèse sont aussi utilisées dans l’industrie aérospatiale, car elles n’ont pas d’inclusion. Elles sont intégrées dans les fenêtres de satellites et servent à neutraliser les rayons lumineux ; empêchant ceux-ci d’être reflétés.

En joaillerie

La pierre fine est sertie sur de beaux bijoux en joaillerie où ses reflets changeants sont toujours appréciés.

Les alexandrites sont serties dans les bijoux.

Les alexandrites sont serties dans les bijoux.

Mythes et légendes

  • Les Russes pensaient que l’alexandrite présageait de bonnes choses ; et pouvait relier le monde réel au surnaturel. La pierre fine aurait le pouvoir de réunir les âmes sœurs.
  • On dit que l’alexandrite apporterait l’équilibre dans la vie et dans le travail ; elle aiderait à gérer son temps ; surtout pour ceux qui seraient envahis par le stress.

Le saviez-vous ?

  • 1876 : c’est le poids en carats de la plus grosse alexandrite découverte. Elle a été extraite au Sri Lanka.
  • La plus belle taille effectuée sur l’alexandrite est exposée au Smithsonian Institution de Washington.
  • Les signes astrologiques associés à cette pierre fine sont : Gémeaux, Vierge, Bélier et Scorpion.
  • L’alexandrite symbolise la dualité et la sensibilité.

Le vert de l’alexandrite fait penser à la nature. Son rouge, quant à lui, rappelle la couleur du sang. Cette pierre fine évoque la dualité de la vie, qui est tantôt remplie de joie et tantôt parsemée de tristesse.

  1. RASSE says:

    Bonjour,
    j’ai une bague avec 18 pierre Alexendrite: elles sont verte comme l’émeraude en lumière du jour, en lumière artificielle elle bleuâtre et en lumière halogène elles sont toutes blanches ?.
    Je suis ainsi étonné de ses merveilles couleurs qu’est assez vif !.
    Je me pose la question n’est ce pas l’Alexendrite provenant sans doute de l’Inde ? Qui peux me le dire, on m’a dit que sa valeur vu qu’on en trouve plus sur le marché surtout la verte est très rare peut couté 1000 Euros la pierres ? Est que c’est possible ! Comment peut on réellement évalué si c’est une vraie ou une synthétique: vu, que je ne vois pas des écrits a propos de la verte ?: on parle de la verte via au rouge mais pas via au bleuâtre à la lumière artificielle ou blanc a la lumière halogène !: Je suis curieux de savoir et d’avoir plus de précision !

  2. un tres beau diamant

  3. celui ou celle qui possède une alexandrite de nos jours doit la garder et la protéger , car elle vaut beaucoup d’argent

Votre avis nous intéresse !
Exprimez-vous librement.